Syndicat National des Enseignements du Second degré en Nouvelle-Calédonie

Accueil > Egalement dans l’actualité... > Baisse des moyens pour les formations post-bac en lycée ?

Baisse des moyens pour les formations post-bac en lycée ?

mercredi 17 novembre 2021, par webmestre

Il semblerait que, dans le respect d’une convention cadre signée entre le Vice-rectorat et l’Université de Nouvelle-Calédonie, les conditions de scolarité des étudiants en lycée (classes préparatoires, BTS, DCG) vont être modifiées de manière significative en 2022.
En effet, les étudiants en lycée devront dorénavant s’inscrire à l’Université.
Dans ces conditions, les lycées peuvent difficilement demander des frais de fonctionnement au moment de leur inscription et donc les budgets alloués aux sections post-bac par chaque lycée risquent d’être réduits et les moyens revus à la baisse.

L’enseignement supérieur en lycée, notamment avec l’offre en BTS sur tout le territoire, est un vecteur déterminant pour assurer une formation de qualité à tous les jeunes Calédoniens.

Les conventions d’application qui vont être signées par chaque lycée avec l’université doivent garantir le maintien des moyens alloués aux formations post-bacs dans les établissements du second degré, sur tout le territoire.

C’est ce que le SNES-NC a demandé dans un courrier adressé aujourd’hui au Vice-recteur et à la membre du gouvernement en charge de l’enseignement.